Minucius Felix

Minucius Felix

Les Pères de l'Église IIIe Siècle : Père Latin

Minucius Felix

CITATION

" Où est ce Dieu qui peut vous aider quand vous revenez à la vie, puisqu'il ne peut pas vous aider tant que vous êtes dans cette vie ? Les Romains, sans aucune aide de votre Dieu, ne gouvernent-ils pas, ne régnent-ils pas, n'ont-ils pas la jouissance du monde entier et ne dominent-ils pas sur vous ? "

PRÉSENTATION AUDIO-VIDEO

Marcus Minucius Félix est un écrivain du IIe ou du IIIe siècle, né païen, à Thiava en Numidie (actuelle Algérie). Il s'est établi à Rome et s'est converti au christianisme. Il est Père de l'Église. Il est mort en 250, à Rome.
D'origine berbère, il se convertit au christianisme à la fin de sa vie. Minucius Félix est classé parmi les Pères de l'Église.

Il est l'auteur de l'Octavius, dialogue philosophique dans lequel il montre que la foi chrétienne peut se concilier avec la culture traditionnelle, notamment avec la philosophie : les grands philosophes ont été les précurseurs de la doctrine chrétienne et ont approché de la vérité sans y parvenir pleinement.
Cet ouvrage ne mentionne pas le nom du Christ mais est indéniablement chrétien. C'est un texte de haute tenue littéraire et philosophique, mais peu original sur le plan dogmatique. Il constitue à maints égards une réfutation de l'ouvrage du philosophe païen Celse, Discours véritable, parfois appelé Discours contre les chrétiens (que l'on date de 178).

L'Octavius inspirera, des siècles plus tard, une démarche analogue de Louis Laneau, évêque de la Société des Missions étrangères de Paris et auteur d'une Rencontre avec un Sage Bouddhiste où le christianisme est présenté, sur le même mode implicite, comme la vraie sagesse - dans les catégories du bouddhisme.


MARTYROLOGIE

Marcus Minucius Félix est un écrivain du IIe ou du IIIe siècle, né païen, à Thiava en Numidie (actuelle Algérie). Il s'est établi à Rome et s'est converti au christianisme. Il est Père de l'Église. Il est mort en 250, à Rome.