Aristide d'Athènes

Aristide d'Athènes

Les Pères de l'Église IIe Siècle : Apologiste

Aristide d'Athènes

CITATION

« [...] il descendit du ciel et prit chair d'une vierge juive ; et lui le Fils de Dieu, il habita dans une fille de l'homme. »

PRÉSENTATION AUDIO-VIDEO

Philosophe païen à Athènes, il se convertit au Christ, selon la chronique d'Eusèbe, et il adressa à l'empereur Hadrien une apologie où il souligne la nouveauté de la religion du Christ, message d'espérance et d'amour. Il règne dans cet écrit un ton de sincérité joyeuse qui prouve combien l'auteur était heureux d'avoir trouvé la foi. Cette apologie a été retrouvée traduite en syriaque, en arménien et en grec.
Il est fêté le 13 septembre dans l'Église orthodoxe orientale.

À Athènes, vers 150, saint Aristide, philosophe très célèbre par sa foi et sa sagesse, qui présenta à l'empereur Adrien un livre sur la vérité de la religion chrétienne.


MARTYROLOGIE

Par son influence et ses interventions, il réussira à obtenir une accalmie des persécutions, mais il mourra lui-même martyr sous l’empereur Antonin, vers l’année 150.