Irénée de Lyon

CONTRE LES HÉRÉSIES LIVRE II : AVANT-PROPOS

Titre 5
Titre 5

SOMMAIRE

LIVRE AUDIO

1. Dans le premier livre, qui précède immédiatement celui-ci, exposant la connaissance faussement appelée, 1 Timothée 6:20, je t'ai montré, mon très cher ami, que tout le système conçu, de manières multiples et opposées, par ceux qui sont de l'école de Valentinus, était faux et sans fondement. J'ai également exposé les principes de leurs prédécesseurs, prouvant qu'ils ne se contredisaient pas seulement entre eux, mais qu'ils s'étaient écartés depuis longtemps de la vérité elle-même. J'ai ensuite expliqué, avec toute la diligence nécessaire, la doctrine et la pratique du magicien Marcus, puisque lui aussi appartient à ces personnes ; et j'ai soigneusement remarqué les passages qu'ils déforment des Écritures, en vue de les adapter à leurs propres fictions. 


De plus, j'ai minutieusement raconté la manière dont, au moyen de chiffres et des vingt-quatre lettres de l'alphabet, ils s'efforcent avec audace d'établir [ce qu'ils considèrent comme] la vérité. J'ai également raconté comment ils pensent et enseignent que la création en général s'est formée à l'image de leur Plérôme invisible, et ce qu'ils tiennent à respecter le Démiurge, déclarant en même temps la doctrine de Simon Mage de Samarie, leur géniteur, et de tous ceux qui lui ont succédé. J'ai également mentionné la multitude de ces gnostiques qui sont nés de lui, et j'ai remarqué les points de différence entre eux, leurs différentes doctrines, et l'ordre de leur succession, tout en exposant toutes les hérésies qui ont été créées par eux. J'ai montré, en outre, que tous ces hérétiques, issus de Simon, ont introduit dans cette vie des doctrines impie et irréligieuse ; et j'ai expliqué la nature de leur rédemption, et leur méthode pour initier ceux qui sont rendus parfaits, ainsi que leurs invocations et leurs mystères. J'ai aussi prouvé qu'il n'y a qu'un seul Dieu, le Créateur, et qu'Il n'est le fruit d'aucun défaut, et qu'il n'y a rien ni au-dessus ni après Lui.


2. Dans le présent livre, j'établirai les points qui correspondent à mon dessein, dans la mesure où le temps le permet, et je renverserai, par un traitement prolongé sous des têtes distinctes, tout leur système ; c'est pourquoi, comme il s'agit d'une exposition et d'une subversion de leurs opinions, j'ai intitulé ainsi la composition de cet ouvrage. Car il convient, par une simple révélation et un renversement de leurs conjonctions, de mettre un terme à ces alliances cachées, et à Bythus lui-même, et d'obtenir ainsi la preuve qu'il n'a jamais existé auparavant, ni n'a maintenant aucune existence.