IGNACE D'ANTIOCHE

À MARIE DE NÉAPOLIS

Titre 5
Titre 5

SOMMAIRE

LIVRE AUDIO

CHAPITRE I

LA RECONNAISSANCE DE SON EXCELLENCE ET DE SA SAGESSE

La vue est en effet meilleure que l'écriture, dans la mesure où, faisant partie de la compagnie des sens, elle honore non seulement, par la communication des preuves d'amitié, celui qui les reçoit, mais aussi, par celles qu'il reçoit à son tour, enrichit le désir de choses meilleures. Mais le second refuge, comme le dit l'expression, est la pratique de l'écriture, que nous avons reçue, comme un havre de paix, par ta foi, de si loin, puisque par le biais d'une lettre nous avons appris l'excellence qui est en toi. Car les âmes des bons, ô femmes sages ! ressemblent à des fontaines d'eau pure ; car elles séduisent par leur beauté les passants qui veulent en boire, même si ceux-ci ne doivent pas avoir soif. Et ton intelligence nous invite, comme par une parole d'ordre, à participer à ces courants d'air divins qui jaillissent si abondamment dans ton âme.


CHAPITRE II

SA PROPRE CONDITION

Mais moi, ô femme bienheureuse, n'étant plus tant mon propre maître que sous le pouvoir des autres, je suis poussée par les différentes volontés de nombreux adversaires, étant dans un sens en exil, dans un autre en prison, et dans un troisième en esclavage. Mais je ne me soucie pas de ces choses. Par les blessures qu'elles m'infligent, j'acquiers d'autant plus le caractère d'un disciple, afin d'atteindre Jésus-Christ. Que je puisse jouir des tourments qui me sont préparés, car "les souffrances du temps présent ne sont pas dignes [d'être comparées] à la gloire qui sera révélée en nous".


CHAPITRE III

IL AVAIT ACCÉDÉ À SA DEMANDE

J'ai volontiers agi comme vous me l'avez demandé dans votre lettre, n'ayant aucun doute sur le respect des personnes dont vous avez prouvé la valeur. Car je suis sûr que tu leur rends témoignage dans l'exercice d'un jugement pieux, et non par l'influence de la faveur charnelle. Et tes nombreuses citations de passages de l'Écriture m'ont beaucoup plu, et, après les avoir lues, je n'avais plus une seule pensée douteuse à ce sujet. Car je ne pensais pas que ces choses devaient simplement être regardées par mes yeux, dont j'avais reçu de toi une démonstration si irréfutable. Que je sois à la place de ton âme, car tu aimes Jésus, le Fils du Dieu vivant. C'est pourquoi Lui-même te dit : "J'aime ceux qui m'aiment, et ceux qui me cherchent trouveront la paix".


CHAPITRE IV

ÉLOGE ET EXHORTATION

Il me semble maintenant que le rapport que j'ai entendu sur toi pendant que tu étais à Rome avec le bienheureux père Linus, que le bienheureux Clément, qui a entendu Pierre et Paul, a maintenant réussi, est vrai. Et à cette époque, tu as multiplié par cent ta réputation ; et puissiez-vous, ô femme ! l'accroître encore. Je désirais vivement venir à vous pour me reposer avec vous, mais "la voie de l'homme n'est pas en lui-même". Car la garde militaire [sous laquelle je suis gardé] entrave mon but, et ne me permet pas d'aller plus loin. Dans l'état où je me trouve, je ne peux rien faire ni souffrir. C'est pourquoi, jugeant que la pratique de l'écriture est la deuxième ressource des amis pour leur encouragement mutuel, je salue ton âme sacrée, te suppliant d'ajouter encore à ta vigueur. Car notre travail actuel n'est que peu de chose, alors que la récompense attendue est grande.


CHAPITRE V

SALUTATIONS ET BONS VOEUX

Évitez ceux qui nient la passion du Christ et sa naissance selon la chair : et ils sont nombreux actuellement à souffrir de cette maladie. Mais il serait absurde de t'admonester sur d'autres points, vu que tu es parfait en toute bonne œuvre et parole, et capable aussi d'exhorter les autres dans le Christ. Salue tous ceux qui ont les mêmes sentiments que toi et qui tiennent à leur salut en Christ. Les presbytres et les diacres, et surtout la sainte Héro, te saluent. Cassien, mon hôte, te salue, ainsi que ma sœur, sa femme et leurs très chers enfants. Que le Seigneur te sanctifie pour toujours dans la jouissance de la santé corporelle et spirituelle, et que je te voie dans le Christ obtenir la couronne !