Hermas

LE PASTEUR : SIMILITUDES IX

Titre 5
Titre 5

SOMMAIRE

LIVRE AUDIO

CHAPITRE

1


1 Quand j'eus écrit les préceptes et les paraboles du Pasteur, l'ange de la pénitence, il vint à moi et me dit: " Je veux te montrer tout ce que t'a montré l'Esprit-Saint qui t'a parlé sous la forme de l'Église. Car cet Esprit est le fils de Dieu. 2 Aussi longtemps que tu étais trop faible par la chair, rien ne te fut montré par l'intermédiaire d'un ange; mais quand tu fus affermi grâce à l'Esprit et que tu eus par toi-même la force de soutenir la vue d'un ange, alors te fut montrée par l'intermédiaire de l'Église la construction de la tour. Dans de bonnes et saintes dispositions, tu as pu tout voir, comme de la part d'une vierge. Maintenant, tu vois grâce à un ange, mais inspiré par le même Esprit. 3 Il faut que par moi tu apprennes tout d'une façon plus précise. L'ange glorieux m'a donné mission d'habiter ta demeure, pour que tu voies tout de sang-froid, et non plus avec appréhension comme auparavant. 4 Et il m'emporta en Arcadie, sur une montagne arrondie; il me fit asseoir au sommet de la montagne et il me montra une grande plaine, et autour de la plaine, douze montagnes, toutes d'aspect différent. 5 La première était noire comme suie; la seconde, sèche, sans herbes; la troisième, pleine de chardons et d'épines; 6 la quatrième, avec des herbes à demi desséchées, vertes au sommet, sèches près des racines; certaines herbes, lorsque le soleil luisait, se desséchaient. 7 La cinquième montagne était fort rocailleuse, mais avait des herbes vertes; la sixième montagne était remplie de crevasses, les unes petites, les autres grandes; les crevasses avaient des herbes, mais ces herbes n'étaient pas fort florissantes: elles paraissaient plutôt flétries. 8 La septième montagne avait des herbes riantes et tout entière elle était exubérante; toutes les espèces de troupeaux et d'oiseaux se nourrissaient sur cette montagne et plus les troupeaux et les oiseaux y mangeaient, plus les herbes de cette montagne poussaient. La huitième était pleine de sources et toutes les espèces de la création du Seigneur venaient boire aux sources de cette montagne. 9 La neuvième n'avait pas du tout d'eau et était toute déserte. Il y avait là des bêtes sauvages et des reptiles qui provoquent mort d'hommes. La dixième montagne avait de très grands arbres et était toute ombragée; sous ces ombrages étaient couchées beaucoup de brebis qui se reposaient et ruminaient. 10 La onzième montagne était couverte d'arbres, et ces arbres fruitiers étaient parés de fruits de toute espèce, pour qu'à les voir on désirât en manger. La douzième montagne était toute blanche; son aspect était très riant, et en elle-même la montagne était très belle.


2


1 Au milieu de la plaine, il me montra un grand rocher blanc qui s'y dressait. Il était plus haut que les montagnes et carré, de façon à contenir le monde entier. 2 Ce rocher était ancien, une porte y était creusée, mais cette porte paraissait avoir été creusée récemment. Elle resplendissait plus que le soleil: je m'étonnais de son éclat. 3 Autour de la porte se tenaient douze vierges. Les quatre qui se tenaient aux angles me paraissaient plus glorieuses, mais les autres l'étaient aussi. Aux quatre côtés de la porte, à mi-distance des quatre premières, se tenaient deux par deux les (autres) vierges. 4 Elles étaient revêtues de tuniques de lin, avec une charmante ceinture et laissaient sortir l'épaule droite, comme si elles se préparaient à porter un fardeau. Elles étaient ainsi toutes prêtes, pleines de joie et d'entrain. 5 A cette vue, je m'étonnais en moi-même de voir des choses aussi grandes et glorieuses; et puis, je me demandais pourquoi ces vierges si délicates se campaient là d'une façon aussi virile, comme pour soutenir le ciel tout entier. 6 Le Pasteur me dit: " Pourquoi réfléchir ainsi en toi-même, t'embarrasser et te faire du chagrin? Ce que tu ne peux comprendre, aie l'intelligence de ne pas t'y essayer; demande plutôt au Seigneur de te donner assez d'intelligence pour comprendre ces choses. 7 Ce qui est derrière toi, tu ne peux le voir; ce qui est en face de toi, tu le vois; ce que donc tu ne peux voir, ne t'en tourmente pas; ce que tu vois, essaie d'en venir à bout, sans t'occuper inutilement d'autre chose. je t'expliquerai tout ce que je te montrerai. Regarde donc le reste.


3


1 Je vis alors que six hommes étaient arrivés, de grande taille, glorieux et semblables d'aspect. Et ils appelèrent une foule d'hommes. Et ces nouveaux venus étaient de grande taille, très beaux et forts. Et les six hommes leur firent construire une tour sur le rocher. Les hommes qui étaient venus construire la tour firent alors un grand tumulte en courant tout autour de la porte. 2 Et les vierges qui se tenaient autour de la porte dirent aux hommes de hâter la construction de la tour; elles tendaient les mains comme pour recevoir d'eux quelque charge. 3 Les six hommes ordonnèrent à des pierres de sortir d'un abîme et de venir pour la construction de la tour, et dix pierres montèrent, carrées, brillantes, non taillées. 4 Les six hommes appelèrent les vierges et leur dirent de se charger de toutes les pierres qui viendraient pour la construction de la tour, de passer par la porte et de les remettre aux hommes qui allaient construire. 5 Et les vierges se chargèrent mutuellement des dix premières pierres montées de l'abîme et ensemble les portèrent l'une après l'autre.


4


1 Elles portaient les pierres dans l'ordre même où elles se tenaient autour de la porte: les vierges qui paraissaient vigoureuses se plaçaient sous les angles de la pierre; les autres, sous les côtés; elles portaient ainsi toutes les pierres, en passant par la porte, selon l'ordre reçu, et les remettaient aux hommes dans la tour. Et eux, avec les pierres, bâtissaient. 2 La tour se construisait sur le grand rocher et au-dessus de la porte. Ces dix pierres furent donc ajustées et couvrirent tout le rocher et devinrent ainsi le fondement de la construction de la tour. Le rocher et la porte supportaient toute la tour. 3 Après les dix pierres, vingt-cinq autres montèrent de l'abîme. Elles aussi furent ajustées à la construction, portées par les vierges comme les précédentes. Après celles-là montèrent trente-cinq pierres et elles furent de même ajustées à la tour. Après celles-là, quarante autres montèrent et toutes celles-ci furent aussi employées à la construction de la tour. Il y eut donc quatre assises dans les fondations de la tour. 4 Et il n'en monta plus du fond de l'eau et les constructeurs eurent quelque répit. Puis les six hommes ordonnèrent à la foule innombrable d'apporter des pierres des montagnes, pour la construction de la tour. 5 Elles étaient apportées de toutes les montagnes, de couleurs variées, taillées par les hommes et étaient remises aux vierges. Elles les transportaient par la porte et les remettaient pour la construction de la tour, et quand ces pierres de couleurs différentes étaient mises dans la construction, elles devenaient semblablement blanches en changeant leurs couleurs précédentes. 6 Certaines pierres étaient remises par les hommes pour la construction, mais elles ne devenaient pas brillantes: elles restaient telles qu'on les avait posées, car elles n'avaient pas été remises par les vierges ni passées par la porte. Ces pierres donc ne convenaient pas à la construction de la tour. 7 Les ayant remarquées, les six hommes ordonnèrent de les enlever et de les remporter à l'endroit où on les avait prises; 8 et ils disent aux hommes qui remportaient ces pierres: " En aucune façon ne remettez vous- mêmes des pierres aux constructeurs; déposez-les au pied de la tour pour que les vierges, les faisant passer par la porte, les remettent au chantier. Car si, disent-ils, elles ne passent pas la porte dans les mains des vierges, elles ne peuvent changer de couleur. Ne vous fatiguez donc pas, disent-ils, inutilement. "


5


1 On cessa ce jour-là de bâtir, mais la tour ne fut pas achevée. On devait en effet reprendre la construction, mais il y eut une pause. Les six hommes ordonnèrent à tous les constructeurs de se retirer un peu et de se reposer; aux vierges, ils ordonnèrent de ne pas s'écarter de la tour, et il me semblait qu'on les laissait là pour la garder. 2 Quand tous furent partis se reposer, je dis au Pasteur: " Pourquoi donc, Seigneur, dis-je, la construction de la tour n'a-t-elle pas été achevée? - Elle ne peut encore être achevée, dit-il, si son propriétaire ne vient pas examiner cette construction pour remplacer les pierres qu'il trouverait pourries; car c'est selon sa volonté que la tour est construite. 3 Je voudrais, Seigneur, dis-je, savoir ce que signifie la construction de la tour et le rocher, la porte, les montagnes, les vierges et les pierres montées de l'abîme, non taillées et entrées telles quelles dans la construction, 4 et pourquoi ont d'abord été posées dans les fondations dix pierres, puis vingt-cinq, puis trente-cinq, puis quarante; et ces pierres qui étaient entrées dans la construction, qui ont ensuite été enlevées et reportées à leur place: sur tout cela, Seigneur, calmez mon âme, expliquez-moi tout. 5 - Si ta curiosité n'est pas trouvée vaine, dit-il, tu sauras tour. Dans peu de jours, nous reviendrons ici et tu verras tout ce qui doit encore se produire dans cette tour et tu comprendras en détail toutes les paraboles. " 6 Peu de jours après, nous revînmes à l'endroit où nous nous étions assis et il me dit: " Allons à la tour, car le propriétaire vient l'examiner. " Et nous allâmes à la tour et il n'y avait absolument personne autour d'elle, si ce n'est les seules vierges. 7 Le Pasteur demanda aux vierges si le propriétaire de la tour était là et elles répondirent qu'il allait arriver pour examiner la construction.


6


1 Et voilà que peu après j'aperçois un cortège nombreux d'hommes qui s'avançaient; et au milieu, un homme d'une taille telle qu'il dépassait la tour. 2 Et les six hommes préposés à la construction marchaient avec lui, à sa droite et à sa gauche et tous ceux qui avaient travaillé à la construction étaient avec lui et beaucoup d'autres (encore) l'entouraient. Et les vierges qui gardaient la tour, accourues à sa rencontre, l'embrassèrent et se mirent à marcher avec lui autour de la construction. 3 Cet homme l'examinait minutieusement, au point de tâter chaque pierre séparément; tenant un bâton à la main, il frappait une à une les pierres de la construction. 4 Et quand il frappait, certaines d'entre elles s'en trouvaient noires comme suie, d'autres effritées, d'autres fendillées, d'autres mutilées, d'autres ni blanches ni noires, d'autres raboteuses, ne s'ajustant plus aux autres pierres, d'autres toutes tachées. Telle était la diversité des pierres trouvées hors d'usage pour la construction. 5 Il ordonna de les retirer toutes de la tour et de les placer auprès, et d'en apporter d'autres pour les remplacer. 6 Les constructeurs lui demandèrent de quelle montagne il voulait qu'on apportât les pierres à mettre à la place des autres. Et il leur dit de les apporter non des montagnes, mais d'une plaine voisines. 7 On creusa la plaine et on y trouva des pierres brillantes, cubiques, et certaines rondes. Toutes les pierres qui se trouvaient dans cette plaine furent apportées et les vierges les passaient par la porte. 8 Les pierres cubiques furent taillées et mises à la place de celles qu'on avait enlevées; les rondes ne furent pas placées dans la construction, car elles étaient dures et la taille ne se faisait que lentement; on les mit près de la tour, dans l'idée de les tailler plus tard et de les placer dans la construction, car elles étaient fort brillantes.


7


1 Après avoir achevé, l'homme glorieux, maître de la tour entière, appela le Pasteur et lui confia toutes les pierres qui étaient près de la tour et qu'on avait enlevées de la construction, et il lui dit: 2 " Nettoie avec soin ces pierres et emploie à la construction de la tour celles qui peuvent s'ajuster aux autres; celles qui ne s'y ajustent pas, jette-les loin de la tour. " 3 Cet ordre donné au Pasteur, il s'en alla, accompagné de tous ceux avec qui il était venu; et les vierges restaient toujours autour de la bâtisse, pour la garder. 4 Je dis au Pasteur: " Comment ces pierres peuvent-elles rentrer dans la construction, puisqu'elles ont été rejetées comme indignes? " Il me dit en réponse: c Vois- tu ces pierres? - je les vois, Seigneur, dis-je. - je vais, moi, dit- il, tailler la plupart d'entre elles et les employer à la construction et elles s'ajusteront aux autres pierres. 5 - Comment, Seigneur, dis-je, peuvent-elles après avoir été taillées remplir le même espace? " Il me dit en réponse: " Toutes celles qu'on trouvera (trop) petites seront mises à l'intérieur des murs; les plus grosses auront place à l'extérieur et soutiendront les autres. " 6 Sur ce, il ajouta: " Allons-nous-en et revenons dans deux jours pour nettoyer aux environs de la tour, de peur que le maître ne survienne à l'improviste, ne trouve l'endroit sale et ne se fâche; auquel cas ces pierres n'entreraient pas dans la construction de la tour et moi, je paraîtrais négligent aux yeux du Maître. " 7 Et deux jours après, nous revînmes à la tour et il me dit: " Examinons toutes les pierres et voyons celles qui peuvent entrer dans la construction. Examinons, Seigneur, lui dis-je. "


8


1 Pour commencer, nous examinâmes les pierres noires; nous les retrouvâmes telles qu'elles avaient été enlevées de la tour et le Pasteur ordonna de les éloigner de la tour et de les mettre à part. 2 Ensuite, il examina les effritées. Il en prit beaucoup et les tailla et dit aux vierges de les ramasser et de les employer à la construction; et les vierges les ramassèrent et allèrent les placer à l'intérieur des murs de la tour. Les autres, il dit de les mettre avec les noires, car elles se trouvèrent noires aussi. 3 Ensuite, il examina les fendillées: il en tailla beaucoup et les fit mettre par les vierges dans la construction; on en fit l'extérieur des murs, car elles se trouvèrent plus solides. Les autres, vu le grand nombre de fentes, ne purent être taillées; pour ce motif, elles furent exclues de la construction de la tour. 4 Il examina ensuite les mutilées; beaucoup d'entre elles se trouvèrent noires, et certaines avec de grandes fentes. Et il dit de les mettre avec les écartées. Celles qui restaient, il les nettoya, les tailla et dit de les placer dans la construction. Les vierges les ramassèrent et les ajustèrent à l'intérieur des murs, car elles étaient moins solides. 5 Il examina ensuite celles qui étaient à moitié blanches et à moitié noires. Beaucoup d'entre elles se trouvèrent noires et il dit de les mettre avec les pierres écartées; toutes les autres furent ramassées par les vierges: comme elles étaient blanches, les vierges elles-mêmes les ajustèrent à la construction. On en fit l'extérieur des murs, car elles se trouvèrent assez solides pour pouvoir contenir celles qu'on mettait au milieu: aucune d'entre elles n'avait été mutilée. 6 Il examina ensuite celles qui étaient dures et raboteuses et quelques-unes d'entre elles furent rejetées, car on ne pouvait les tailler: elles se trouvèrent trop dures. Les autres furent taillées, ramassées par les vierges et ajustées à l'intérieur des murs de la tour: elles étaient en effet moins solides. 7 Il examina ensuite celles qui portaient des taches et, parmi elles, très peu se noircirent et furent rejetées avec les autres; celles qui restaient se trouvèrent brillantes et solides et elles furent ajustées par les vierges à la construction; on en fit l'extérieur des murs, vu leur résistance.


9


1 Il vint ensuite examiner les pierres blanches et rondes et il me dit: " Que faisons-nous de ces pierres? Que sais-je, moi, Seigneur, répondis-je? - Tu n'as aucune idée à ce sujet? 2 - Seigneur, dis-je, je ne connais pas ce métier, je ne suis pas tailleur de pierres et je ne puis avoir aucune idée là-dessus. - Ne vois-tu pas, dit-il, qu'elles sont toutes rondes et que, si je veux les faire cubiques, il faudra les tailler énormément? Or, il faut nécessairement que certaines d'entre elles entrent dans la construction. 3 - S'il y a nécessité, Seigneur, dis-je, pourquoi vous tourmenter? Pourquoi ne pas choisir pour la construction celles que vous préférez et les y ajuster? " Il choisit parmi elles les plus grosses et les plus brillantes, et les tailla. Les vierges les ramassèrent et les ajustèrent à l'extérieur des murs. 4 Les autres qui étaient en trop furent ramassées et entreposées dans la plaine d'où on les avait apportées, mais on ne les jeta pas au rebut: " Parce que, dit-il, il reste encore un peu de la tour à construire, et le maître veut absolument que ces pierres soient ajustées à la construction, parce qu'elles sont fort brillantes. " 5 Il appela douze femmes d'une très grande beauté, vêtues de noir, avec une ceinture, les épaules dégagées, les cheveux déroulés. Ces femmes me parurent sauvages et le Pasteur leur dit de ramasser les pierres rejetées de la construction et de les remporter dans les montagnes d'où on les avait fait venir. 6 Elles les ramassèrent avec joie, les remportèrent toutes et les remirent là où on les avait prises. Quand toutes ces pierres eurent été enlevées, qu'il n'en restait plus une autour de la construction, le Pasteur me dit: " Faisons le tour de l'édifice et voyons s'il n'a pas quelque défaut. " Et je fis le tour avec lui. 7 Voyant la tour bien faite, le Pasteur était fort content de la construction, car la tour était bâtie comme d'une seule pierre, sans le moindre joint. Et la pierre paraissait avoir été dégagée du rocher, car elle faisait l'effet d'un monolithe.


10


1 Me promenant avec lui, j'étais content de voir des choses aussi édifiantes. Et le Pasteur me dit: " Va me chercher de la chaux et des petits tessons, pour égaliser les pierres ramassées et employées à la construction. Car il faut que tout le pourtour de l'édifice soit égalisé; 2 Je fis comme il l'ordonnait et lui apportait (le tout). " Aide-moi, dit-il, et l'ouvrage sera vite achevé. " Il égalisa donc les pierres entrées dans la construction, puis il dit de balayer et de nettoyer les alentours de l'édifice. 3 Les vierges prirent des balais, enlevèrent de la tour tous les déchets, nettoyèrent à l'eau, et l'emplacement de la tour devint riant et très gracieux. 4 Le Pasteur me dit: " Tout a été lavé; si le maître vient examiner la tour, il n'aura rien à nous reprocher. Sur ces mots, il voulait se retirer. 5 Mais moi, je le saisis par sa besace et je me mis à le conjurer, au nom du Seigneur, de m'expliquer ce qu'il m'avait montré. Il me dit: " J'ai encore quelques occupations, mais ensuite, je t'expliquerai tout. Attends-moi ici jusqu'à ce que je revienne ! 6 Je lui dis: " Seigneur, que ferai-je ici tout seul? - Tu n'es pas seul, dit-il. Ces vierges sont avec toi. Confie-moi donc à elles, dis-je. " Le Pasteur les appelle et leur dit: " je vous confie cet homme jusqu'à ce que je revienne. " Et il s'en alla. 7 Moi, je restai seul avec les vierges. Elles étaient très contentes et avaient pour moi beaucoup d'attentions, surtout les quatre principales d'entre elles.


11


1 Les vierges me disent: " Le Pasteur ne revient plus ici aujourd'hui. - Que vais-je donc faire? répondis-je. - Attends-le jusqu'à ce soir, disent-elles; s'il vient, il te parlera; s'il ne vient pas, tu resteras ici avec nous jusqu'à ce qu'il revienne. " 2 Je leur dis: " Je l'attendrai jusqu'à ce soir et s'il ne revient pas, je retournerai chez moi et reviendrai demain matin. " Elles me répondent: " Tu nous as été confié; tu ne peux t'éloigner de nous. 8 - Où dont faut-il que je reste? répliquai-je. - Tu dormiras avec nous, disent-elles, comme un frère, et non comme un mari. Car tu es notre frère et désormais nous devons habiter avec toi, car nous t'aimons beaucoup. " Moi, je rougissais de rester avec elles, 4 et celle qui me semblait être la première d'entre elles se mit à me donner des baisers et à m'embrasser; et les autres, la voyant m'embrasser, se mirent aussi à me donner des baisers, à m'entraîner tout autour de l'édifice et à jouer avec moi. 5 Et moi, comme si j'étais tout rajeuni, je me mis aussi à jouer avec elles; et les unes faisaient des choeurs, d'autres dansaient, d'autres chantaient. Moi, en silence, je me promenais avec elles autour de l'édifice et avec elles, j'étais joyeux. 6 Le soir venu, je voulus me retirer chez moi; elles ne le permirent pas, mais me retinrent; je restai avec elles la nuit et je dormis près de la tour. 7 Car les vierges avaient étendu à terre leurs tuniques de lin et m'avaient fait me coucher au milieu d'elles. Et elles ne firent rien du tout, que prier. Et moi avec elles et non moins qu'elles, je priais sans cesse et les vierges se réjouissaient de me voir ainsi prier. Je restai là jusqu'au lendemain à la deuxième heure avec les vierges. 8 Ensuite arriva le Pasteur et il leur dit: " Vous ne lui avez fait aucune violence? - Demandez- lui, disent-elles. Je lui réponds: " Seigneur, j'ai eu grande joie à rester avec elles. - De quoi as-tu dîné? dit-il. - J'ai dîné, Seigneur, dis-je, des paroles du Seigneur, toute la nuit. Elles t'ont bien accueilli? - Oui, Seigneur, dis-je. 9 - Et maintenant, dit-il, que veux-tu que je t'explique d'abord? - Comme vous m'avez montré depuis le début, Seigneur, dis-je: je vous demande, Seigneur, de m'expliquer au fur et à mesure de mes questions. - Je t'expliquerai, dit-il, comme tu le veux et je ne te cacherai rien du tout. "


12


1 " Avant tout, Seigneur, dis-je, expliquez-moi ceci: que représentent le rocher et la porte? - Ce rocher, dit-il, et la porte, c'est le Fils de Dieu. - Comment se fait-il, Seigneur, dis-je, que le rocher est ancien et la porte récente? - Écoute et comprends, dit-il, homme borné. 2 Le Fils de Dieu est né avant la création tout entière, si bien qu'il a été le conseiller de son Père pour la création (Pr 8,27-30); voilà pourquoi le rocher est ancien. - Et la porte, pourquoi est-elle neuve, Seigneur, dis-je? 3 - Parce que, dit-il, c'est aux derniers jours de l'accomplissement qu'il s'est manifesté; et la porte a été faite récemment pour que ceux qui doivent être sauvés entrent par elle dans le royaume de Dieu (Jn 3,5; cf. Mc 9,47; etc.). 4 As-tu vu, dit-il, que les pierres qui avaient passé par la porte étaient utilisées dans la construction de la tour, et que celles qui n'y passaient pas étaient rejetées à leur ancienne place? - Je l'ai vu, Seigneur, dis-je. - De même, dit-il, personne ne rentrera dans le royaume de Dieu (Jn 3,5), s'il n'a pas pris son saint nom. 5 Car si tu veux entrer dans une ville et que cette ville soit tout entourée de remparts et n'ait qu'une porte, peux-tu entrer dans cette ville autrement que par la seule porte qu'elle ait? - Comment donc, Seigneur, dis-je, cela pourrait-il se faire autrement? - Si tu ne peux y entrer que par la seule porte qu'elle ait, dit-il, de même un homme ne peut entrer dans le royaume de Dieu (Jn 3,5) que par le nom de son fils bien-aimé. 6 Tu as vu, dit-il, la foule qui bâtissait la tour? - Je l'ai vue, Seigneur, dis-je. - Tous ceux- là, dit-il sont des anges glorieux. C'est par eux que le Fils de Dieu a été entouré d'un rempart et la porte, c'est le Fils de Dieu. C'est la seule entrée qui conduise au Seigneur. Personne donc ne s'introduira auprès de lui si ce n'est par son Fils (Jn 14,6). 7 As-tu vu, dit-il, les six hommes et au milieu d'eux un autre homme glorieux, de grande taille, qui faisait le tour de l'édifice? et qui a rejeté de la construction comme indignes les pierres (que tu sais)? - Je les ai vus, Seigneur, dis-je. 8 - L'homme glorieux, dit-il, c'est le Fils de Dieu et les six autres sont les anges glorieux qui l'escortent à sa droite et à sa gauche. Aucun de ces anges glorieux, dit-il, ne s'introduira sans lui auprès de Dieu. Quiconque n'aura pas reçu son nom n'entrera pas dans le royaume de Dieu " (Jn 3,5).


13


1 " Et la tour, dis-je, que symbolise-t-elle? - Cette tour, dit-il, c'est l'Église. 2 - Et ces vierges, qui sont-elles? - Ce sont des esprits saints, dit-il. Et il n'est possible à un homme d'entrer dans le royaume de Dieu que si ces vierges l'ont revêtu de leur propre vêtement. Car si tu ne prends que le nom sans prendre le vêtement, cela ne te servira de rien, car ces vierges sont les puissances du Fils de Dieu. Si tu portes le nom sans revêtir sa puissance, c'est en vain que tu seras porteur du nom. 3 Les pierres que tu as vues rejetées, ce sont les gens qui portaient le nom sans être revêtus du vêtement des vierges. - Quel est, Seigneur, dis-je, leur vêtement? - Leur nom même, dit-il, est leur vêtement Celui qui porte le nom du Fils de Dieu doit porter aussi leurs noms, car le Fils lui-même porte le nom de ces vierges. 4 Toutes les pierres que tu as vues entrer dans la construction de la tour, apportées par leurs mains, et y rester, ce sont les gens revêtus de la puissance de ces vierges. 5 C'est pourquoi tu vois la tour ne faire qu'une pierre avec le rocher: de même, ceux qui ont cru au Seigneur par son Fils (cf. Jn 1,7) et sont revêtus de ces esprits, formeront un seul esprit, un seul corps (Ep 4,4) et leurs vêtements n'auront qu'une couleur. De telles gens qui portent le nom des vierges ont leur demeure dans la tour. 6 - Et les pierres qui ont été rejetées, Seigneur, dis-je, pourquoi l'ont-elles été? Elles avaient pourtant passé par la porte et avaient été placées dans la construction de la tour par les mains des vierges. - Puisque tu t'occupes de tout et recherches la minutie, écoute, voici ce qui concerne les pierres rejetées. 7 Tous ces gens, dit-il, ont pris le nom du Fils de Dieu et aussi la puissance des vierges. Accueillant ces esprits, ils en furent affermis et se trouvaient parmi les serviteurs de Dieu; ils n'avaient qu'un seul esprit, un seul corps (Ep 4,4) et un seul vêtement; ils pensaient de même et pratiquaient la justice (2Co 13,11 Ph 2,2 Ps 14,2 Ac 10,35 He 11,33). 8 Mais après un certain temps, ils furent séduits par les femmes que tu as vues revêtues de noir, les épaules dégagées, les cheveux déroulés... et belles ! Les voyant, ils les désirèrent et se revêtirent de leur puissance, et rejetèrent le vêtement et la puissance des vierges. 9 Ceux-là ont été rejetés de la maison de Dieu et leur furent confiés. Ceux qui ne se sont pas laissés tromper par la beauté de ces femmes, sont restés dans la maison de Dieu. Voilà, dit-il, l'explication des pierres rejetées. "


14

 

1 " Eh quoi ! Seigneur, dis-je, si ces hommes, même tels, font pénitence et rejettent le désir de ces femmes et reviennent aux vierges et marchent selon leur puissance et selon leurs oeuvres, n'entreront-ils pas dans la maison de Dieu? 2 - Ils entreront, répondit-il, s'ils renoncent aux oeuvres de ces femmes, recouvrent la vertu des vierges et marchent dans leurs oeuvres. Et précisément une pause est intervenue dans la construction pour qu'ils puissent, en cas de repentir, rentrer dans la construction de la tour. Mais s'ils ne font pas pénitence, d'autres entreront et eux seront définitivement rejetés. " 3 Là-dessus, je rendis grâces au Seigneur d'avoir eu pitié de tous ceux qui s'appellent selon son nom (Is 43,7) et de nous avoir envoyé l'ange de la pénitence, à nous qui avions péché à son égard, d'avoir renouvelé notre esprit et renouvelé notre vie alors que nous étions déjà corrompus et sans espoir de vivre. 4 " À présent, Seigneur, dis-je, montrez-moi pourquoi la tour n'a pas été construite à terre, mais sur le rocher et sur la porte. - Tu es de nouveau, dit-il, stupide et insensé? - C'est une nécessité, Seigneur, dis-je, de tout vous demander, car je n'y puis absolument rien comprendre: ce sont pour les hommes des choses imposantes, glorieuses, et difficiles à saisir. 5 - Écoute, dit-il. Le nom du Fils de Dieu est grand, immense, et il soutient le monde entier. Si donc toute la création est soutenue par le Fils de Dieu, que penses-tu de ceux qu'il appelle, qui portent le nom du Fils de Dieu et marchent selon ses préceptes? 6 Vois-tu maintenant ceux qu'il soutient? Ce sont ceux qui du fond du coeur portent son nom. Il s'est fait lui-même leur assise et c'est une joie pour lui de les soutenir, puisqu'ils n'ont pas honte de porter son nom. "


15

 

1 " Dites-moi, Seigneur, dis-je, le nom des vierges et des femmes vêtues de noir. - Écoute, dit-il, le nom des vierges les plus fortes, celles qui se tenaient aux angles. 2 La première, c'est la Foi, la seconde, la Tempérance, la troisième, la Force, la quatrième, la Patience; les autres, placées entre les premières, ont comme nom: Simplicité, Innocence, Sainteté, Gaieté, Vérité, Intelligence, Concorde, Charité. Celui qui porte ces noms et celui du Fils de Dieu pourra entrer dans le royaume de Dieu (Jn 3,5). 3 Écoute aussi, dit-il, le nom des femmes vêtues de noir; quatre d'entre elles sont les plus fortes: la première, Incrédulité, la seconde, Intempérance, la troisième, Désobéissance, la quatrième, Tromperie. Leurs suivantes s'appellent: Tristesse, Méchanceté, Débauche, Colère, Fausseté, Démence, Médisance, Haine. Le serviteur de Dieu qui porte ces noms verra le royaume de Dieu, mais n'y entrera pas. 4 - Et les pierres, Seigneur, dis-je, sorties de l'abîme et ajustées à la construction, qui sont-elles? - Les dix premières dit-il, posées dans les fondations, c'est la première génération; les vingt-cinq (suivantes) sont la seconde génération d'hommes justes; les trente-cinq (suivantes) sont les prophètes de Dieu et ses serviteurs et les quarante sont les Apôtres, les docteurs qui ont proclamé la doctrine du Fils de Dieu. 5 - Et pourquoi, Seigneur, dis-je, les vierges ont-elles fait passer ces pierres par la porte pour les livrer aux constructeurs de la tour? 6 - Parce que ce furent les premiers à porter ces esprits et ils ne s'écartèrent pas du tout les uns des autres, ni les esprits, des hommes, ni les hommes, des esprits: ceux-ci restèrent avec eux jusqu'à leur mort et si ces hommes n'avaient pas eu ces esprits avec eux, ils n'auraient pas été utilisables pour la construction de la tour. "


16

 

1 " Expliquez-moi encore, Seigneur, dis-je. - Que cherches-tu encore? dit-il. - Pourquoi, Seigneur, dis-je, les pierres ont-elles dû monter du fond de l'eau pour être placées dans la construction de la tour, tout en portant ces esprits? 2 - Il leur fallait sortir de l'eau, dit-il pour recevoir la vie: elles ne pouvaient entrer dans le royaume de Dieu (Jn 3,5) autrement qu'en rejetant la mort qu'était leur vie antérieure. 3 Ces morts reçurent donc eux aussi le sceau du Fils de Dieu et entrèrent dans le royaume de Dieu (Jn 3,5). Avant de porter le nom du Fils de Dieu, dit-il, l'homme est mort; et lorsqu'il reçoit le sceau, il rejette la mort et reçoit la vie. 4 Et le sceau, c'est l'eau: ils descendent donc dans l'eau en étant morts et ils en sortent vivants. A eux aussi donc fut annoncé ce sceau et ils en usèrent pour entrer dans le royaume de Dieu (Jn 3,5). 5 - Pourquoi, Seigneur, dis-je, les quarante pierres sont-elles montées aussi avec elles de l'abîme, tout en ayant déjà reçu le sceau? - Parce que, dit-il, ces Apôtres et ces docteurs qui ont prêché le nom du Fils de Dieu, après être morts dans la vertu et la foi du Fils de Dieu, l'ont prêché aussi à ceux qui étaient morts avant eux et leur ont donné le sceau qu'ils annonçaient. 6 Avec eux donc, ils sont descendus dans l'eau et ensuite en sont sortis. Mais c'est vivants qu'ils sont descendus pour ensuite remonter vivants, alors que ceux qui étaient morts avant eux sont descendus morts et sont remontés vivants. 7 C'est grâce à eux que ces derniers ont reçu la vie et connu le nom du Fils de Dieu. C'est pourquoi ils sont remontés avec eux et ont été ajustés à la construction de la tour, y prenant place sans être taillés; car ils étaient morts dans la justice et dans une grande pureté: il ne leur manquait que ce sceau. Tu as maintenant l'explication de ces faits. - Oui, Seigneur, dis-je.


17

 

" 1 Maintenant, Seigneur, expliquez-moi ce qui concerne les montagnes. Pourquoi leur aspect est-il si différent et bigarré? - Écoute, dit-il. Ces douze montagnes sont les douze tribus qui se partagent le monde entier; le Fils de Dieu leur fut annoncé par les Apôtres. 2 - Mais pourquoi cet aspect si différent et bigarré? Expliquez-moi, Seigneur. - Écoute, dit-il. Ces douze tribus qui se partagent le monde entier forment douze nations. Elles sont diverses par les sentiments et l'esprit. Telles ces montagnes bigarrées que tu as vues, telle aussi la bigarrure de sentiment et d'esprit de ces nations. Mais je vais te montrer la conduite de chacune en particulier. 3 - Tout d'abord, Seigneur, dis-je, expliquez-moi comment il se fait que les pierres de ces montagnes pourtant bigarrées, une fois placées dans la construction, devinrent brillantes et de la même couleur blanche, comme les pierres qui sont montées du fond de l'eau. 4 - C'est parce que toutes les nations, dit-il, qui habitent sous le ciel, après avoir entendu (l'annonce) et avoir cru, ont pris le nom du Fils de Dieu. Et après avoir reçu le sceau, ces gens n'eurent plus qu'un même sentiment et un même esprit (Ep 4,4), une même foi et une même charité, et avec le nom, ils ont porté les esprits des vierges. Voilà pourquoi la tour a pris une même couleur éclatante, comme le soleil. 5 Mais après être entrés dans le même lieu et avoir formé un seul corps, certains d'entre eux se sont souillés et ils ont été rejetés du peuple des justes et ils sont redevenus tels qu'ils étaient auparavant et même plutôt pires. "


18

 

1 " Comment, Seigneur, dis-je, ont-ils pu devenir pires après avoir connu Dieu? - Celui, dit-il, qui ne connaît pas Dieu et fait le mal, mérite (déjà) une certaine punition pour sa méchanceté; mais celui qui connaît Dieu ne doit plus faire le mal, mais le bien. 2 Si donc celui qui doit faire le bien fait le mal, ne semble-t-il pas avoir plus de méchanceté que celui qui ne connaît pas Dieu? C'est pourquoi ceux qui ne connaissent pas Dieu et font le mal sont condamnés à mort, alors que ceux qui connaissent Dieu, qui ont vu sa grandeur et (malgré cela) font encore le mal seront doublement châtiés et mourront pour l'éternité. Et c'est ainsi que sera purifiée l'Église de Dieu. 3 Tu as vu ces pierres enlevées de la tour, livrées aux esprits mauvais et écartées de là: ceux qui auront été purifiés formeront un seul corps. La tour, après purification, semblait être d'une seule pierre, ainsi sera aussi l'Église de Dieu, une fois purifiée et débarrassée des méchants, des hypocrites, des blasphémateurs, des indécis, des pécheurs de toutes sortes. 4 Après leur exclusion, l'Église de Dieu sera un seul corps, un sentiment, un seul esprit, une seule foi, une seule charité. Alors le Fils de Dieu sera content et il se réjouira au milieu d'eux d'avoir retrouvé son peuple pur. - Tout cela, Seigneur, dis-je, est grand et admirable. 5 Mais montrez-moi encore, Seigneur, dis-je, la qualité et la conduite de chaque montagne, pour que chaque âme fidèle au Seigneur célèbre son nom grand, admirable (Ps 9,2 Ps 86,9 Ps 99,3) et glorieux. - Voici, dit-il, la diversité des montagnes et des douze nations.


19

 

" 1 Voici ce que sont les croyants venus de la première montagne, la noire: des apostats, des gens qui ont blasphémé contre le Seigneur et ont trahi les serviteurs de Dieu. Pour ceux- là, point de pénitence, mais la mort: c'est pourquoi ils sont noirs, car c'est une engeance sans loi. 2 Voici ce que sont les croyants venus de la deuxième montagne, celle qui est rase: ce sont des hypocrites et des docteurs du vice. Ils sont semblables aux précédents: ils n'ont aucun fruit de justice (Ph 1,11 He 12,11 Jc 3,8). Leur montagne est sans fruits: de même, les gens de cette espèce ont le nom, mais ils sont vides de foi et il n'y a en eux aucun fruit de vérité. Pour eux la pénitence est possible, s'ils se repentent vite; mais s'ils tardent, pour eux comme pour les précédents, ce sera la mort. 3 - Pourquoi donc, Seigneur, dis-je, la pénitence est-elle possible pour eux, alors qu'elle ne l'est pas pour les premiers? Leur conduite est pourtant à peu près la même ! - La pénitence leur reste possible, dit-il, parce qu'ils n'ont pas blasphémé contre leur Seigneur et qu'ils n'ont pas trahi les serviteurs de Dieu. C'est le désir du gain qui les a faits hypocrites et chacun a enseigné de façon à flatter les désirs des pécheurs. Ils en seront punis, mais la pénitence leur reste possible parce qu'ils n'ont été ni blasphémateurs, ni traîtres.


20

 

" 1 Voici ce que sont les croyants venus de la troisième montagne, celle qui a des chardons et des épines. Parmi eux, les uns sont riches, les autres, enfoncés dans d'innombrables affaires. Les épines symbolisent les riches, les chardons, ceux qui sont enfoncés dans des affaires multiples (cf. Mt 13,22 Mc 4,18-19). 2 Ces derniers, enfoncés dans leurs multiples affaires de tout genre, ne s'attachent pas aux serviteurs de Dieu: ils errent à l'aventure, étouffés par leurs affaires. Les riches, eux, s'attachent difficilement aux serviteurs de Dieu, par peur d'être sollicités. De telles gens entreront difficilement dans le royaume de Dieu (Mc 10,23). 3 Il est difficile de marcher pieds nus dans les chardons: de même il est difficile à de telles gens d'entrer dans le royaume de Dieu (Mc 10,2-3). 4 Il leur reste à tous la possibilité de faire pénitence, à condition de faire vite, pour revenir de ces jours-ci sur ce qu'ils n'ont pas accompli précédemment et faire quelque bien. Si donc ils se repentent et font quelque bien, ils vivront pour Dieu; mais s'ils s'obstinent dans leurs oeuvres, ils seront livrés à ces femmes qui les feront mourir.


21

 

" 1 Voici ce que sont les croyants venus de la quatrième montagne, toute couverte d'herbes, vertes au sommet, séchées près de la racine et certaines desséchées par le soleil: ce sont des indécis; ils ont le Seigneur sur les lèvres sans l'avoir dans le coeur. 2 C'est pourquoi leur base est desséchée et sans force; seules les paroles sont vivantes, mais leurs oeuvres sont mortes. De telles gens ne vivent ni ne sont morts; ils sont semblables aux indécis, qui ne sont non plus ni verts ni secs; car ils ne vivent ni ne sont morts. 3 Ces herbes, de voir le soleil se dessèchent; de même, les indécis, dès qu'ils entendent parler de persécution, sacrifient par lâcheté aux idoles et rougissent du nom de leur Seigneur. 4 De telles gens ne vivent ni ne sont morts. Mais eux aussi, s'ils font vite pénitence, pourront vivre; et s'ils ne font pas pénitence, ils sont déjà livrés aux femmes qui leur enlèvent la vie.


22

 

" 1 Voici ce que sont les croyants venus de la cinquième montagne, verdoyante et raboteuse: ils sont fidèles, mais indociles, arrogants, infatués d'eux-mêmes: voulant tout savoir, ils ne savent rien du tout; 2 à cause de cette arrogance, l'intelligence s'est éloignée d'eux et la démence, la folie est entrée en eux. Ils se vantent d'avoir l'intelligence et ils ont la prétention d'être docteurs, pauvres fous ! 3 De par cet orgueil, beaucoup de gens qui voulaient s'élever sont tombés. Car c'est un grand démon que la suffisance et la vanité. Beaucoup d'entre eux ont donc été rejetés; certains ont fait pénitence, ont cru (de nouveau) et, reconnaissant leur propre folie, se sont soumis à ceux qui ont l'intelligence. 4 Mais les autres aussi peuvent encore faire pénitence, car ils n'étaient pas mauvais, plutôt sots et insensés. Si donc ils font pénitence, ils vivront pour Dieu; et s'ils ne se repentent pas, ils habiteront avec les femmes qui leur ont fait (tant) de mal.


23

 

" 1 Voici ce que sont les croyants venus de la sixième montagne, celle qui a des crevasses grandes et petites et des herbes flétries dans ces crevasses: 2 ceux qui ont de petites crevasses, ce sont ceux qui se gardent rancune mutuellement et, de par leurs médisances réciproques, ils sont flétris dans la foi. Mais beaucoup d'entre eux ont fait pénitence. Et les autres se repentiront quand ils entendront mes préceptes; car leurs médisances ne sont pas graves et ils se repentiront vite. 3 Ceux qui ont de grandes crevasses s'obstinent dans la médisance, deviennent rancuniers et ne décolèrent plus les uns contre les autres. Ceux-là donc ont été rejetés loin de la tour et jugés indignes de la construction. De telles gens vivront difficilement. 4 Si Dieu notre Seigneur qui domine tout et tient sous son pouvoir toute la création ne garde pas de ressentiment à l'égard de ceux qui avouent leurs péchés, s'il leur devient propice, un homme mortel et plein de péchés pourra-t-il garder rancune à un homme, comme s'il avait le pouvoir de le perdre ou de le sauver (Jc 4,12)? 5 je vous le dis, moi, l'ange de la pénitence: vous tous qui avez ce penchant, supprimez-le et faites pénitence, et le Seigneur guérira vos péchés précédents, si vous vous purifiez de ce démon; sinon, vous lui serez livrés pour la mort.


24

 

" 1 La septième montagne où les herbes étaient vertes et riantes était tout entière florissante et toutes sortes de troupeaux et d'oiseaux se nourrissaient des herbes de cette montagne et ces herbes, à peine coupées, repoussaient plus abondamment; voici ce que sont les croyants venus de là: 2 ils ont toujours été simples, innocents, bienheureux, sans ressentiment les uns contre les autres, toujours satisfaits des serviteurs de Dieu, revêtus de l'esprit saint de ces vierges, toujours pleins de compassion pour tout homme et à force de peines, ils ont pu secourir tout le monde, sans hauteur et sans hésitation. 3 Et le Seigneur, voyant leur simplicité et leur candeur, les a comblés dans le travail de leurs mains et les a remplis de grâces pour toutes leurs entreprises. 4 Je vous dis, à vous qui êtes tels, moi, l'ange de la pénitence: restez tels et votre postérité ne sera pas effacée à jamais. Car le Seigneur vous a éprouvés et vous a inscrits au nombre des nôtres, et toute votre postérité habitera avec le Fils de Dieu; car vous avez eu part à son Esprit.


25

 

" 1 Voici ce que sont les croyants venus de la huitième montagne, remplie de sources où venaient s'abreuver toute la création du Seigneur: 2 ce sont les Apôtres et les docteurs qui ont prêché dans le monde entier et qui ont enseigné en toute pureté et sainteté la parole du Seigneur: ils ne se sont jamais égarés par passion mauvaise, mais ont toujours marché dans la justice et la vérité, selon l'Esprit-Saint qu'ils avaient reçu. La place de tels hommes est à côté des anges.


26

 

" 1 Voici ce que sont les croyants venus de la neuvième montagne, pleine de reptiles et de fauves qui causent mort d'homme. 2 Ceux qui ont des taches sont des diacres qui ont mal agi dans leur ministère, qui ont dérobé la subsistance des veuves et des orphelins et qui se sont enrichis des ressources qu'ils avaient reçues pour secourir; s'ils s'obstinent dans cette passion, ils sont déjà morts et n'ont plus aucun espoir de vivre. Mais cils se convertissent et achèvent saintement leur ministère, ils pourront vivre. 3 Ceux qui ont la gale, ce sont ceux qui ont renié le Seigneur et ne sont pas revenus à lui, mais pareils à des terres en friche et désertes, ils ne s'attachent plus aux serviteurs de Dieu: ils vivent isolés et perdent leur âme (Mt 10,39 Lc 9,24 Lc 17,33 Jn 12,25). 4 Une vigne abandonnée dans une haie se flétrit faute de soins; les mauvaises herbes l'étouffent; elle redevient sauvage avec le temps et n'a plus de valeur pour son maître: de même, de telles gens, s'abandonnant eux-mêmes, deviennent sauvages et perdent toute utilité aux yeux du Seigneur. 5 Ceux-là peuvent encore faire pénitence, si ce n'est pas du fond du coeur qu'ils ont renié le Seigneur; mais si quelqu'un l'a renié du fond du coeur, je ne sais s'il peut vivre. 6 Et ce que je dis ne vaut pas pour les jours qui viennent: il n'est pas question qu'après avoir renié on fasse désormais encore pénitence. Car il est impossible que soit sauvé celui qui devrait encore renier son Seigneur. C'est pour ceux qui l'ont renié dans le passé qu'il semble y avoir possibilité de faire pénitence. Si donc quelqu'un veut faire pénitence, qu'il fasse vite, avant que la tour ne soit achevée. Sinon, il sera mis à mort par les femmes. 7 Et les mutilés, ce sont les fourbes et les médisants; et les serpents que tu as vus sur la montagne les représentent. Ces bêtes, par leur venin propre, empoisonnent l'homme et le font mourir; de même, les paroles de ces gens empoisonnent l'homme et le font mourir. 8 Ceux-là n'ont plus qu'une foi mutilée, à cause de la conduite qu'ils ont. Certains ont fait pénitence et ont été sauvés; les autres, tels qu'ils sont, peuvent être sauvés, s'ils se repentent. Et s'ils ne se repentent pas, ils mourront de par ces femmes dont ils ont l'esprit.


27

 

" 1 Voici ce que sont les croyants venus de la dixième montagne, dont les arbres abritaient des brebis: 2 des évêques et des gens hospitaliers qui ont toujours reçu avec plaisir les serviteurs de Dieu, en dehors de toute hypocrisie. Et ces évêques, dans leur ministère, ont continuellement protégé les indigents et les veuves, et ont toujours mené une vie sainte. 3 Ceux-là donc seront à leur tour protégés par le Seigneur pour l'éternité. Ceux qui ont agi ainsi sont glorieux auprès de Dieu et déjà maintenant leur place est avec les anges, s'ils continuent jusqu'à la fin à servir le Seigneur.


28

 

" 1 Voici ce que sont les croyants venus de la onzième montagne, dont les arbres étaient ornés d'une foule de fruits très variés: 2 des hommes qui ont souffert pour le nom du Fils de Dieu, qui souffrirent même avec empressement, du fond de leur coeur et qui ont livré leur vie (Ac 15,26). 3 - Et pourquoi donc, Seigneur, dis-je, tous ces arbres ont-ils des fruits et certains, des fruits plus beaux? - Écoute dit-il. Tous ceux qui ont souffert à cause du nom sont glorieux auprès de Dieu et leurs péchés à eux tous ont été effacés, parce qu'ils ont souffert pour le nom du Fils de Dieu. Mais voici pourquoi leurs fruits sont variés et certains meilleurs. 4 Tous ceux, dit-il, qui, traînés devant les autorités, ont été soumis à la question et n'ont pas nié, mais au contraire ont souffert avec empressement, ceux-là sont beaucoup plus glorieux auprès du Seigneur et leurs fruits sont les meilleurs. Tous ceux, en revanche, qui furent tremblants et indécis, qui se demandèrent en leur coeur s'ils renieraient ou confesseraient (le Seigneur), mais qui pour finir ont souffert, ceux-là ont des fruits plus médiocres, par la faute de cette intention qui montait à leur coeur. Car c'est une mauvaise intention pour un serviteur que celle de renier son propre maître. 5 Veillez donc, vous qui avez cette intention, à ce qu'elle ne demeure pas dans votre coeur et que vous ne mouriez pour Dieu. Et vous qui souffrez pour Dieu, vous devez le glorifier (1P 4,13 1P 4,15-16) de ce qu'il vous a jugés dignes de porter son nom et d'être guéris de tous vos péchés. 6 Félicitez-vous donc et croyez avoir accompli une grande oeuvre lorsque quelqu'un d'entre vous souffre pour Dieu. Le Seigneur vous fait don de la vie et vous ne comprenez pas ! Car vos péchés vous alourdissaient et si vous n'aviez pas souffert pour le nom du Seigneur, à cause de vos péchés, vous seriez morts pour Dieu. 7 je dis cela pour vous qui hésitez à renier ou à confesser. Confessez que vous avez un Seigneur, de peur d'être, en le reniant, jetés en prison. 8 Si les gentils punissent leurs esclaves, s'ils renient leur maître, que fera de vous, à votre avis, le Seigneur maître de toutes choses? Rejetez ces desseins de vos coeurs, afin de vivre éternellement pour Dieu.


29

 

" 1 Voici ce que sont les croyants venus de la douzième montagne: comme de petits enfants au coeur de qui ne monte pas la moindre idée du mal, ils ne savent même pas ce qu'est le mal et sont toujours restés dans l'innocence. 2 Ces hommes, très certainement, habiteront le royaume de Dieu, car en aucune circonstance ils n'ont souillé les commandements de Dieu, mais ont persévéré tous les jours de leur vie dans l'innocence et le même état d'esprit. 3 Vous tous qui persévérerez ainsi et serez comme les petits enfants (Mt 18,3) sans malice, vous serez plus glorieux que tous les précédents. Tous les petits enfants sont glorieux auprès de Dieu et premiers pour lui. Bienheureux donc, vous qui écarterez de vous le mal et vous revêtirez de l'innocence: les premiers de tous, vous vivrez pour Dieu. " 4 Après qu'il eut achevé les paraboles des montagnes, je lui dis: " Seigneur, expliquez-moi maintenant les pierres extraites de la plaine et mises à la place des pierres enlevées de la tour et aussi des pierres rondes mises dans la construction et celles qui encore maintenant sont rondes. "


30

 

1 " Écoute, dit-il, cela aussi. Les pierres extraites de la plaine et entrées dans la construction de la tour à la place des pierres enlevées, ce sont les racines de cette montagne blanche. 2 Comme les croyants venus de cette montagne blanche se sont trouvés innocents, le maître de la tour a fait employer pour la construction de la tour des pierres venant des racines de cette montagne. Il savait, en effet, que si ces pierres entraient dans la construction de la tour, elles resteraient brillantes sans qu'aucune ne noircît. 3 S'il avait (encore) ajouté des pierres provenant des montagnes, il lui aurait fallu de nouveau examiner et purifier la tour. En revanche, tous ceux-ci se sont trouvés d'une blancheur éclatante, ceux qui croient et aussi ceux qui sont appelés à croire, car ils sont de la même race. Bienheureuse race, car elle est innocente. 4 Voici maintenant ce qui concerne les pierres rondes et brillantes. Elles viennent toutes de cette montagne blanche, mais voici pourquoi on les a trouvées rondes. Ce sont leurs richesses qui leur ont un peu voilé la vérité et les ont obscurcis; mais ils ne se sont jamais éloignés de Dieu et aucune parole mauvaise n'est jamais sortie de leur bouche (cf. Ep 4,29), mais toujours l'équité et la vérité. 5 Voyant d'après leur mentalité qu'ils pouvaient servir la vérité et rester bons, le Seigneur fit rogner leurs richesses, sans les leur enlever totalement, pour qu'ils pussent faire quelque bien de ce qui leur restait; et ces gens vivront pour Dieu, car ils sont de bonne race. C'est pourquoi (ces pierres) ont été rognées légèrement et puis employées à la construction de la tour.


31

 

Quant aux autres qui jusqu'à présent sont restées rondes et n'ont pas été ajustées à la bâtisse, parce qu'elles n'avaient pas encore reçu le sceau, elles ont été remises à leur place: elles ont été trouvées trop rondes. 2 Il faut les couper de ce siècle et de la vanité de leurs oeuvres; alors, ils seront dignes du royaume de Dieu. Car il faut qu'ils entrent dans le royaume de Dieu (Jn 3,5); c'est, en effet, une race innocente que le Seigneur a bénie. De cette race, personne ne mourra. Il se peur que l'un d'entre eux, séduit par le diable infâme, commette quelque faute - il reviendra très vite vers son Seigneur. 3 Je vous estime heureux, moi, l'ange de la pénitence, vous tous qui êtes innocents comme des petits enfants, car votre fortune est bonne et glorieuse devant Dieu. 4 Je vous le dis à vous tous qui avez reçu le sceau: soyez simples, oubliez les offenses, ne vous obstinez pas dans votre malice ou dans le souvenir amer des offenses, n'ayez qu'un seul esprit, remédiez à ces discordes funestes, écartez-les de vous: le maître du troupeau sera content de tout cela. 5 Il se réjouira s'il trouve toutes ses brebis en bonne santé sans qu'aucune ne soit égarée. Mais s'il découvre que certaines d'entre elles sont égarées, malheur aux bergers: 6 et si ce sont les bergers eux- mêmes qu'on trouve égarés, que répondront-ils au maître de leurs troupeaux? Car enfin, pourront-ils se dire égarés par une brebis? On ne les croira pas, car c'est une chose incroyable qu'un berger puisse souffrir du fait d'une brebis; il sera plus lourdement puni à cause de son mensonge. Et moi aussi je suis berger et il faut de toute nécessité que je rende compte de vous.


32

 

" 1 Guérissez-vous donc, pendant que la tour est encore en construction. 2 Le Seigneur habite dans les hommes qui aiment la paix; car en vérité la paix lui est chère et il s'écarte très loin des querelleurs qu'a perdus leur malice. Rendez-lui donc votre esprit intact comme vous l'avez reçu. 3 Si tu donnes au foulon un vêtement neuf et intact, tu comptes bien le ravoir intact; et s'il te le rend déchiré, le reprendras-tu? Ne te fâcheras-tu pas tout de suite? Ne le poursuivras-tu pas de reproches, disant: " Je t'ai donné ce vêtement intact. Pourquoi l'as-tu déchiré et mis hors d'usage? Car à cause de la déchirure que tu y as faite, il est inutilisable. " Ne diras-tu pas tout cela au foulon pour la déchirure qu'il a faite à ton vêtement? 4 Si donc toi, tu te fais du chagrin pour ce vêtement et te plains de ne pas le ravoir intact, que penses-tu que le Seigneur te fera, lui qui t'a donné un esprit intact que tu as rendu tout entier inutile au point qu'il ne puisse plus servir du tout à ton Maître? Car il est devenu inutile depuis le jour où tu l'as corrompu. Le Maître de cet esprit ne te fera-t-il pas mourir pour ce crime? 5 - Certes, dis-je, c'est ainsi qu'il traitera tous ceux qui s'obstinent dans le souvenir des offenses. Ne foulez pas aux pieds, dit-il, sa miséricorde, mais plutôt glorifiez-le d'être si patient pour vos fautes et de ne pas vous ressembler. Faites pénitence: cela vous sera utile.


33

 

" 1 Tout ce qui est écrit ci-dessus, c'est moi, le Pasteur, l'Ange de la Pénitence, qui l'ai montré et exposé pour les serviteurs de Dieu. Si donc vous croyez, si vous écoutez mes paroles, si vous marchez dans cette voie, si vous corrigez votre route, vous pourrez vivre. Mais si vous vous obstinez dans la malice et le souvenir des offenses, personne de ce genre ne vivra pour Dieu. Tout ce que j'avais à dire vous a été dit. " 2 Le Pasteur me dit alors: " Tu m'as tout demandé? - Oui, Seigneur, dis-je. - Pourquoi ne m'as-tu rien demandé à propos de la forme des pierres placées dans la construction et que nous avons égalisées? - Je l'ai oublié, Seigneur, dis-je. 3 - Voici, dit-il, ce qui les concerne: ce sont ceux qui ont écouté mes préceptes et ont fait pénitence du fond de leur coeur. Le Seigneur a vu que leur pénitence était bonne et pure et qu'ils pouvaient y persévérer; c'est pourquoi il a fait effacer leurs péchés antérieurs. Les creux représentaient ces péchés et ils ont été comblés pour qu'ils n'apparussent plus. "